[/Played]

A la poursuite de ses rêves numériques…

Archive for the ‘Now Playing’ Category

Pepper & Soul#2

leave a comment »

Thanks to a comment from CB in the last post and two more hours I finally succeed in implementing the Grooveshark widget on WordPress. I still don’t know how to get text next to it and it seems not very functional. After a song, it stops and if you’re double-clicking on the others songs nothing happens…It’s still better than nothing.

Hope you’ll enjoy the selection. For « You taught me how to speak in love » from Marlena Shaw, don’t be surprised by the album’s name. It’s the real one. In 1974, she was not yet famous, that’s why she called her album: « Who is this bitch, anyway? ».

If anyone is interested by the code, here’s mine:

gigya src= »http://listen.grooveshark.com/widget.swf » type= « application/x-shockwave-flash » width= « 250 » height= « 343 » flashvars= « cowbell.grooveshark.com&widgetID=XXX…0 » allowScriptAccess= « always » wmode= « window »

Just replace the line « cowbell.grooveshark.com&widgetID=XXX… » by the one corresponding to your GS widget. You’ll find it in the html code given in step 3 of your widget creation. Be sure to open the code and close it by putting [ and ]. I also had to insert manually all the « to make it work . If you have any questions or corrections to make, feel free to comment this post.

Publicités

Bobby Caldwell – My Flame

with 2 comments

Ok, I’ve spent more than 2 hours on this Grooveshark Widget for WordPress. I made a playlist and search for the tracks and when I wanted to embed it at my blog, well it just goes wrong, I lost all my playlist! I tried again but it didn’t work. I don’t know what’s the problem.

During my researchs for a solution, I ended on the support page of WordPress.com. There is some advice for music integration on blogs. So I followed them and here comes the default player for mp3 on WordPress blogs. However you have to get an url which provide the player directly to an mp3. The big advantage with the Grooveshark Widget is that it’s streaming music on Grooveshark servers. I have to find a solution for futur sounds. Youtube is easy to integrate but what seduce me in this widget was the possibilty to display an entire playlist. I’m going to work on it. It would be great if I can find an easy solution. Indeed, I don’t want to set up an FTP account for my WordPress blog, It seems quite complicated and for the moment I’m going to stay with the easy solution of the dashboard. 🙂

Even if I lost a playlist, I have still been able to provide you this one – and only – track:

Bobby Caldwell – My Flame:

Enjoy!

Written by Piki

3 novembre 2010 at 00:03

Publié dans Now Playing

Tagged with , , , ,

Scotch & Sofa

leave a comment »

Dans la musique il y à les coups de foudre, les musiques auxquelles on accroche « cash ». Il y à aussi les claques qu’on se prend de temps en temps à l’écoute d’un morceau, d’un nouveau groupe, d’un nouvel artiste…Les « claques » sont souvent accompagnées d’un coup de foudre. L’inverse, pas nécessairement.

A l’écoute de « Visite des recoins » de Scotch & Sofa c’est, en quelque sorte, une claque aller-retour que je me suis prise.

La voix de Chloé Monin, alias Sofa, la chanteuse, n’est pas seulement magnifique, sa façon de chanter et son timbre profondément jazz est incroyable, très rare dans la musique française. La jeune demoiselle n’est pas seule, elle est accompagnée de Romain Preuss, alias Scotch, à la guitare/beat box. Bluffant de talent, Romain Preuss utilise avec brio une guitare à huit cordes.

En 2009, un CD 3 titres est sorti chez Believe: « En attendant l’album« .

J’ai découvert ce groupe il y a quelques mois de cela sur Youtube. Un superbe live de « Visite des recoins » mais cette vidéo a malheureusement été supprimée du site. A noter cependant que la version studio de cette chanson est relativement moyenne, sa version live – sans les choeurs stupides – est plus rythmée, plus « soulful »! C’est d’ailleurs de cette version que je parle avec autant d’enthousiasme.

« Je glisse » , en écoute sur leur Myspace, est aussi une sacré piste (mais rien à voir avec la chanson d’Assassin). Il y à un petit côté Emilie Simon qui m’a séduit.

Bref, un duo incroyablement prometteur, qui, s’ils font les bons choix, risque de faire parler de lui…et plus qu’en bien…

NDLR: La vidéo sur Youtube a finalement été re-uploadée. Je la rajoute pour que vous puissiez comparer ces deux versions live.

Written by Piki

6 octobre 2010 at 23:09

Avishai Cohen

leave a comment »

Découvert grâce à la webradio de Télérama,  Avishaï Cohen est un contrebassiste de jazz israélien incroyablement doué. Mes deux coups de cœur de cet artiste sont Shir Preda, pour sa mélancolie et ses paroles en hébreu, et Remembering tout simplement magnifique. Une expérience musicale transcendante et envoutante.

Written by Piki

13 septembre 2010 at 19:06

Pepper & Soul #1

leave a comment »

Début Juillet, j’ai découvert Mixcloud, un site proposant du streaming de podcast, d’émissions radios amateurs et de mix sets. Chaque utilisateur mets en ligne son fichier audio en informant de la tracklist qui le compose.

Tout ça est apparement basé sur le truc à la mode du web 2.0: le Cloud computing (ou l’informatique dans le nuage selon Wikipedia, ma préférence étant pour la traduction alternative: l’infonuagique). D’ailleurs personne n’a pu louper cette pub IBM où on nous explique à quel point avoir un « cloud » est indispensable et génial.

Bien que n’étant pas DJ – mais alors pas du tout – j’ai tout de même créer un compte Mixcloud et uploadé un « mix-maison », histoire de m’occuper. J’ai attendu quasiment deux mois que Mixcloud mette en place un moyen d’intégrer les « cloudcasts » à WordPress.com (car il existe un widget pour WordPress.org…) mais rien ne semble venir en ce sens.

Vous pouvez donc trouver mon mix Pepper & Soul #1 sur mon profil Mixcloud.

A noter la présence d’un profil pour Gilles Peterson et Kon sur Mixcloud!

Written by Piki

16 août 2010 at 19:41

Publié dans Now Playing

Tagged with , , ,

Mark Ronson – Bang Bang Bang (feat. Q-Tip & MNDR)

leave a comment »

Mark Ronson a livré, début juillet, « Bang Bang Bang » le premier single extrait de son nouvel album « Record Collection ». Composé autour de la contine « Alouette, gentille alouette », co-écrit avec MNDR et en featuring avec Q-Tip et Amanda Warner – du duo MNDR – le morceau incroyablement entrainant est doté d’un charme indéniable, notamment grâce au « Je te ploumerais la tête » d’Amanda Warner.

Mais s’arrêter à la simple présentation musicale serait injuste. Il faut en effet rendre honneur au réalisateur du clip, Warren Fu, qui réalise probablement l’un des clip de l’année. Tout aussi loufoque que la chanson qu’il illustre, le clip transporte le spectateur dans un univers retro-kitch-geek relativement improbable où un présentateur télé tout droit sorti d’un plateau japonais des 70’s introduit en français le nouveau titre de Mark Ronson.

« Ronson’s le gouter qui Bang », un Q-Tip habillé comme en 1950 et une Amanda Warner mise en valeur avec sa degaine eigthy’s…En résumé, un clip dont on ne se lasse pas, nous faisant assister à une incroyable rencontre de talents que sont Mark Ronson, Q-Tip, MNDR et Warren Fu.

Written by Piki

2 août 2010 at 13:27

Rad Omen – Rad Anthem

leave a comment »

Soirée de débauche de la part de Ronal MacDonald, Colonel Sanders (KFC), Burger King et Jack, mis en scène par Nicholaus Goosen pour le groupe électro Rad Omen. La vente d’ hamburgers permets donc aux fameuses mascottes de sortir en boite, sniffer de la coke, conduire bourrer et se taper des putes en toute impunité, ou quand la société de consommation mène à la débauche…

Montrer un accident de voiture ou un fumeur en phase terminale d’un cancer, au nom de la prévention ne semble choquer personne. Et si ça choque tant mieux, c’est le but! Alors dans le même registre, Nicholaus Goosen nous fais une campagne de prévention contre la sur-consommation. Internet n’est pas responsable du phénomène mais il va en amplifiant les choses…

L’importance d’Internet dans notre quotidien n’a cessé de grandir. Une décennie a suffit à en faire un élément majeur de notre façon de vivre. En ce sens, les nouvelles inventions sont donc pensées et crées autour d’internet.  » Tu veux téléphoner? Et bien avec ce téléphone tu peux téléphoner…mais aussi aller sur internet! ». D’ici 2 ans on pourra mettre à jour notre statut Facebook en utilisant le micro-ondes, en mode j’informe la société de ce que je consomme:

«  Roger se fait cuire des pâtes Panzanni et il aime ça »

Bien plus qu’une simple révolution culturelle, la révolution internet change profondément nos comportements, notre façon de vivre. La priorité est donc de rendre internet plus accessible, en terme de lieu (maison – rue – metro) mais aussi en terme de populations (pays industrialisés et pays en voie de développement, citadins et paysans non-citadins). L’iphone et l’ipad prouvent cette volonté, la bataille de Google en Chine aussi…

Et d’ailleurs pourquoi seuls les riches auraient le droit d’avoir accès à ce formidable outil qu’est internet?! Outil d’apprentissage, de découverte…mais surtout outil marketing. Jamais avant internet, les consommateurs n’avaient été autant exposés aux marques, on parle de « buzz » et de « marketing viral » pour faire de la pub insidieuse ou insidieusement de la pub – tout dépends si l’on considère la pub ou le publicitaire comme fautif et responsable. Ce marketing est sans limite car tout le monde contribue à la sainte-cause de la publicité. Tu aimes le nouveau clip de Shakira? Et bien partage-le sur ton Facebook et fais ainsi profiter tes amis de ta super découverte !

« Un Etat totalitaire vraiment « efficient » serait celui dans lequel le tout-puissant comité exécutif des chefs politiques et leur armée de directeurs auraient la haute main sur une population d’esclaves qu’il serait inutile de contraindre, parce qu’ils auraient l’amour de leur servitude. » Préface de 1946 , Le meilleur des mondes, Aldous Huxley

Internet est un outil incroyable, immatériel, évolutif, incompréhensible. De par ses caractéristiques, ses conséquences sur nos vies, il relève du quasi divin. Internet est une sorte de conscience collective, mais tandis que les animaux l’utilisent pour survivre, nous l’utilisons pour consommer.

La force même d’Internet et de faire croire à ses utilisateurs qu’ils recueillent de l’information et qu’il la partage, alors que la majorité relève du marketing. Le temps d’utilisation d’Internet va en grandissant et donc le temps d’exposition aux publicités aussi. A force de gaver les internautes de nouveaux produits, à force de vouloir créer l’envie, plus que l’envie, la nécessité, pourquoi s’étonner que les internautes téléchargent? Quand le dernier clip musical trop tendance vu par 2 millions d’utilisateurs en 24 heures est à une portée de clic et que son album est à 2 portée de clics, qui est réellement à blâmer?

Internet n’est pas une entité doté d’une intelligence et d’une conscience. Internet est ce que les hommes en font. Dès lors on peut actuellement y voir un reflet de l’humanité des mentalités des pays riches. Entre Saint-Graal ou boite de Pandore, l’équilibre n’est pas parfait et évoluera certainement. Mais dans quel sens?

Written by Piki

5 juillet 2010 at 16:32